Le jeu de la vie

N. Lygeros




A travers le jeu de la lumière
nous voyions celui d’un être assoiffé de vie
qui ne recherchait aucune compagnie
si ce n’était celle de ses frères.
Seulement dans cette époque si libre
où la peinture n’était qu’un trait
où l’humain n’était qu’un détail,
il comprit bien vite que seule l’humanité
pouvait donner un sens à sa vie.







free counters


Opus