Si tu écoutais la joie

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Si tu écoutais la joie
alors toutes les matinées
seraient différentes
après avoir vu le feu
dans le cœur
mais comme tu n’as pas bien regardé
tu n’as pas bien vu
la blessure
que nous avions depuis longtemps
quand nous étions enfants
dans notre petit quartier
avec la poigne et le poing
pour entrer dans le monde
comme si nous avions des épées
cachées dans le sable
nous avons peint des cheveux rouges
que tu ne trouveras plus nulle part.







free counters


Opus