Recherche historique sur la notion de robot

N. Lygeros




Lorsque l'on cherche l'étymologie du mot robot l'on apprend qu'il représente une création du romancier et auteur dramatique tchèque Karel ČAPEK à partir du mot tchèque robota "travail forcé" pour désigner des "ouvriers artificiels" dans sa pièce R.U.R (Rossum's Universal Robots, 1921). Cependant il ne faudrait pas croire pour autant que la notion de robot soit apparue au sein de la mentalité humaine à la même époque que le mot. Parmi les quelques références que nous possédons sur ce sujet en voici une des plus anciennes mentionnée dans le livre de Robert Flacelière, dont le titre est : La vie quotidienne en Grèce au siècle de Périclès, (1959).

"Homère déja avait imaginé, dans le monde des dieux, de merveilleux "robots" fabriqués par Héphaïstos : des trépieds qui, "sur leurs roulettes d'or, entrent d'eux-mêmes au palais où s'assemblent les dieux, puis reviennent chez lui" et surtout deux jeunes filles qu'il a fabriquées, en or, qui le servent et soutiennent sa marche chancelante de boiteux ; les soufflets de sa forge travaillent tout seuls en obéissant à ses ordres *. On peut donc dire que les Grecs avaient pressenti ce que nous appelons maintenant "l'automation", comme les ailes d'Icare annonçaient de loin l'aviation, mais ils n'avaient à leur disposition que les bras de leurs esclaves."

* HOMERE, Iliade, XVIII, v.373-377 ; v.417-421 ; v.469-473.







free counters


Opus