La machine à réparer

N. Lygeros




Sa mère la regardait intriguée.
Elle connaissait chaque parcelle de ce corps
que la vie lui avait offert.
Seulement elle ne l’avait touché de cette manière
pas même une fois.
Elle contemplait le sourire de sa fille,
Celle-ci semblait heureuse.
Pourtant elle ne comprenait pas l’étranger.
Il semblait trop humain.
Il respectait le fauteuil roulant
sans le voir.
Il ne regardait que sa fille
Comme accroché à ses lèvres.
Les roues et les bras d’acier
Ne pouvaient le gêner.
Seule sa fille importait à ses yeux.
Telle fut sa première rencontre
avec la machine.







free counters


Opus