Le monde handicapé

N. Lygeros




Ils étaient tous sur leur fauteuil roulant,
ils attendaient quelque chose
ou peut-être quelqu'un.
Je ne le sus pas ce jour-là.
J'avais les yeux rivés sur la douleur clouée
mais je ne pouvais pleurer.
C'était interdit.
Alors la gorge serrée je m'attelai à la tâche
d'aimer les hommes comme il se doit.
La petite fille me regardait
comme si elle voulait percer mon mystère.
Je l'examinai le plus lentement possible,
le plus tendrement possible,
je ne voulais pas brusquer
son dos brisé
Patiente, elle me souriait.
La souffrance ne la faisait plus pleurer.
En resserrant son carcan
Je touchais son âme
Et je compris que la mienne était handicapée.







free counters


Opus