Papier d'Arménie

N. Lygeros




Dans le passé nous brûlions le papier pour nous souvenir.
Nous étions nés après le génocide
Et nous ne savions que faire pour rendre hommage aux anciens.
Alors, chaque papier brûlé représentait un oubli retenu.

Désormais nous savons que les anciens
nous ont laissé d'autres papiers pour ne pas oublier.
Aussi grâce à ces derniers nous éclairons sans brûler
La mémoire de notre peuple.







free counters


Opus