Le dragon arménien

N. Lygeros




Caché au milieu des innocents
dans le corps de chacune des victimes
le dragon blessé
demeurait muet.

Il regardait son peuple
souffrir
mais il pensait déjà à la mémoire
du futur.

Il resterait vivant malgré le martyre.
Car il était désormais
son peuple ;
les victimes prendront corps en lui
et l'innocence sera la force du juste.

Tel était le Vishap.







free counters


Opus