Les marchands d'esclaves et les hommes

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Il existe aussi des hommes.
Pas seulement des marchands d'esclaves.
Cependant ce ne sont pas ceux que l'on croit.
Ils n'ont pas forcément des noms que l'on connaît.
Ni la même couleur.
Pourtant ils travaillent ici.
Dans le silence de la langue.
Ils endurent simplement.
Bien sûr ils ne sont pas là pour ne rien faire.
Mais seulement pour le labeur.
On dit qu'ils ne souffrent pas
pour que leur peine ne nous fatigue pas.
On dit qu'ils ne parlent pas
parce qu'ils ne connaissent pas notre langue.
Et nous les laissons mourir.
C'est pourquoi les hommes sont si peu
et les marchands d'esclaves si nombreux.







free counters


Opus