Sanguine *

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Il voulait qu’ils lui fassent son portrait
mais tous le trouvaient laid
et personne ne lui fit cette grâce.

Il savait qu’il était un monstre
mais même les monstres veulent voir
le seul visage qu’ils ont.

Il vola un petit canevas
qui contenait tout juste
son visage.

Il se le découpa
et y pressa le canevas
pour créer sa première œuvre
et la dernière.



* En français dans le texte.







free counters


Opus