La mémoire du temps

N. Lygeros

 

« C’est à tort que les hommes se lamentent
sur la fuite du temps,
l’accusant d’être trop rapide,
sans s’apercevoir que sa durée est suffisante ;
mais la bonne mémoire
dont la nature nous a dotés,
fait que les choses depuis longtemps passées
nous semblent présentes. »

Leonardo n’y va pas par quatre chemins.
Il refuse l’ignorance et la mauvaise foi.
Le temps est largement suffisant pour créer.
Il est même de trop pour certains
voilà pourquoi ils cherchent à le tuer.
Incapables du geste de la créativité,
ils condamnent l’humanité à l’oubli.
Cependant la mémoire du temps
qui a traversé les siècles
ne peut être vaincue si facilement.
Construite sur l’œuvre des génies,
elle ne tremble nullement
face à la bêtise et la méchanceté.
Elle continue à combattre le néant
afin que l’univers des hommes survive.